Return to site

19 Oberkampf

Bar à cocktails

Un belle collaboration cette semaine : un shooting pour Boxsons, community manager, qui a compris que sur les réseaux sociaux, les images, c'est bien, mais que de belles images, c'est mieux !

Premier cobaye : le 19 Oberkampf, nouveau bar à cocktail de la rue du même nom.

Pour citer Direct Matin, qui reprend deux des photos réalisées pour illustrer son supplément weekend du 27/06/16, dont une pour la Une du livret :

« Ainsi j'me laisse bercer par le calva ; Et l'Dieu des ivrognes guide mes pas », chantait Serge Gainsbourg en 1958. Sans aller jusqu’à perdre la tête, 19 Oberkampf, ouvert en mars, rend hommage à l’homme à la tête de chou, et son penchant pour la boisson. Les cocktails portent le nom de ses tubes. A la carte, vodka, champagne, jus de fraise, sucre de canne et menthe fraîche composent un Ananamour. Gin, champagne, concombre et liqueur Saint-Germain s’épousent pour un 69, quand le Lemon Incest privilégie whisky, blanc d’œuf, sucre de canne et citron vert. Un Gainsbar, à base de rhum, fruit de la passion, gingembre et citron vert, existe aussi. Les créations, vendues 12 euros l’unité, voisinent avec les plus classiques mojitos, caïpis, piña coladas ou cosmopolitans (10 euros le verre).
Elles se savourent avec des tapas que l’on commande en cochant, comme souvent en Espagne, les encas désirés directement sur la carte avec son stylo. Au choix : croquettes de fromage, piquillos farcis, poulet pané, calamars frits... Sobre et chaleureux, le bar pulse les jeudis soir, en organisant un concert hebdomadaire.

19 Oberkampf, 19, rue Oberkampf (11e).

Longue vie à ce bar cosy qui regorge de recettes originales, dans le verre comme dans l'assiette !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly